DE NOUVEAUX MOYENS EN FAVEUR DE LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

 

 

FASE, Fonds d'action pour la sécurité électrique, est créé en décembre 2011 à l'initiative de Philippe ANDRÉ et de Jacques WETZEL, respectivement Président d'Honneur et Président du CONSUEL.

 

Parce que le monde est de plus en plus électro-dépendant, parce que la proximité avec l'électricité augmente considérablement, ils ont voulu s'entourer de partenaires actifs et donner de nouveaux moyens pour lutter contre l'insécurité électrique.

 

 

L'ONSE (Observatoire national de la sécurité électrique) souligne, en effet, depuis plusieurs années que les installations électriques dangereuses sont encore trop nombreuses et devraient faire l'objet à minima d'une mise en sécurité :

 

- 26 millions de logements de plus de 15 ans comportent au moins une anomalie électrique majeure

- près de 65 000 incendies, par an, sont d'origine électrique

- 4 000 personnes sont victimes d'électrocution provoquant plus de 100 décès par an.

 

Les dangers de l'électricité sont encore souvent méconnus : la vétusté, le mauvais usage, la surcharge des lignes d'alimentation sont trop fréquents.

Les contrefaçons et matériels non conformes se multiplient.

Les normes en vigueur ne sont pas assez respectée.

 

Véritable outil d'optimisation des moyens au service de la sécurité électrique FASE propose à ce jour le financement de trois types de mission ayant pour objectif de :

 

·    Informer et sensibiliser le grand public et notamment les enfants du risque électrique,rappeler qu'une  mise en sécurité de l'installation électrique est obligatoire et simple à réaliser

 

·    Engager des actions de mécénat pour la rénovation et l'amélioration des installations électriques de logements et d'établissements recevant du public

 

·    Favoriser la formation des professionnels et renforcer leurs compétences en matière de sécurité électrique.